Jean-Frédéric Morin obtient une importante subvention de recherche du CRSH

Labour Issues and COVID-19

Un article signé par Bruno Larue dans  la Revue canadienne d'agroeconomie.

2018-3 Optimal Credible Warnings,

recherche multidisciplinaire par K. Akakpo, M. Boucher et V. Boucher

Singbo, A., Larue, B. et Tamini, L. D.

Félix Bélanger et Jean-Frédéric Morin publient un article dans Le Devoir

L'article intitulé "SpaceX et la pollution de l'espace" analyse la problématique de la...

Agroalimentaire

Historique

Cette thématique a une forte tradition au sein du CREATE, se basant sur un centre de recherche antérieur, le CRÉA, qui vit le jour en 1997 grâce au leadership de son premier directeur, le professeur Rémy Lambert. Le CRÉA est né suite à la dissolution du GRAAL ou Groupe de recherche en agriculture et agroalimentaire qui avait vu le jour en 1982. Cette transition a été le fruit d'une réflexion sur l'organisation de la recherche et en fait sur la définition même de la recherche au sein du Département d'économie agroalimentaire et des sciences de la consommation.

Le CRÉA rassembla des chercheurs passionnés par des questions touchant la production, la commercialisation, la consommation, le commerce international et les politiques et les réglementations des produits agroalimentaires, ainsi que des chercheurs intéressés aux questions portant sur le rôle de l'agriculture dans le développement économique et la pauvreté des pays en développement.

Le CRÉA doit son succès au dynamisme des chercheurs, étudiants et professeurs, qui y ont été rattachés au fil des ans. Le CRÉA a été dirigé par le professeur Rémy Lambert entre 1997 et 2001 et par le regretté professeur Robert Romain entre 2001 et 2005. Bruno Larue assuma la direction entre février 2005 et octobre 2011.

Le CRÉA a établi une tradition d'excellence en recherche dans le domaine de l'économie agroalimentaire reconnue aux niveaux national et international. Cette tradition d'excellence se perpétue.

Traoré, Ousmane Z and Tamini, Lota D (2021). African trade of mangoes to OECD countries: disentangling the effects of compliance with maximum residue limits on production, export supply and import demand

This article theoretically and empirically disentangles the effects of maximum residue limits (MRLs) for pesticides on production, export supply and import demand. We adopt a modelling approach based on the costs and benefits associated with food safety standards and use our theoretical framework to assess the empirical net effects of MRLs for pesticides on African mango production and trade with Organisation for Economic Co-operation and Development (OECD) member countries.

Nouvelle publication pour Larue, Singbo et Pouliot

Cet article rédigé par Bruno Larue, Alphonse Singbo et Sébastien Pouliot est intitulé « Production Rigidity, Input Lumpiness, Efficiency, and the Technological Hurdle of Quebec Dairy Farms » (Canadian Journal of Agricultural Economics, 64,4 :613-641). Il fut le récipiendaire du 2018 Outstanding Article Award de la Revue Canadienne d’Agroéconomie et est disponible gratuitement ici. Félicitations.

Pages

Subscribe to Agroalimentaire