Jean-Frédéric Morin obtient une importante subvention de recherche du CRSH

Labour Issues and COVID-19

Un article signé par Bruno Larue dans  la Revue canadienne d'agroeconomie.

2018-3 Optimal Credible Warnings,

recherche multidisciplinaire par K. Akakpo, M. Boucher et V. Boucher

Singbo, A., Larue, B. et Tamini, L. D.

Félix Bélanger et Jean-Frédéric Morin publient un article dans Le Devoir

L'article intitulé "SpaceX et la pollution de l'espace" analyse la problématique de la...

2011-2 Certification as a Rationale for Voluntary Agreements

Type: 
Série Cahiers du CREATE
Année: 
2011
Auteurs: 
Patrick González - Chercheur régulier
Références: 

Certification as a Rationale for Voluntary Agreements Patrick González Cahier de recherche 2011-2 Novembre 2011

Fichier: 
Sujets: 

Je modélise la participation des entreprises à un accord volontaire comme un processus coûteux de certification suivant lequel une entreprise informe le Régulateur de l’intensité de sa pollution. Le Régulateur impose la même taxe pigouvienne à l'’ensemble des entreprises de l'’industrie dont il ignore l'’intensité, en affectant inopinément les plus propres. La certification permet à ces dernières d’obtenir un congé de taxes. Elle génère en outre une externalité informationnelle puisque la disparité des différents types d'’entreprise au sein des entreprises non-participantes diminue, selon une cascade informationnelle. Puisque la décision de participer ou non à l'’accord revient à l'’entreprise, il se peut qu'’un accord volontaire soit néfaste.

Date pour le tri: 
Lundi, Février 7, 2011
Thématiques: 
Environnement et énergie